Pages

jeudi 27 mars 2014

Enchevêtrement à l'intérieur, enchevêtrement à l'extérieur

            Une nuit, un dieu vint s’approcher du Bienheureux, le Bouddha alors qu’il séjournait près de Savatthi, et lui demanda afin de dissiper ses doutes :

            « Enchevêtrement à l’intérieur, enchevêtrement à l’extérieur,
            Tout ce qui naît est pris dans cet enchevêtrement.
            Voici, Gotama, la question que je pose :
            Qui peut démêler cet enchevêtrement ? »
           
Et le Bouddha dit alors :

            « L’homme intelligent et ferme dans sa discipline
            Qui développe son esprit et sa sagesse
            Comme un moine énergique et sage
            Peut démêler cet enchevêtrement. »

            Ainsi parla le Seigneur.

            Samyutta Nikâya, I, 13.


dimanche 9 mars 2014

Illuminer le monde comme la lune


Même un jeune moine 
Qui se consacre au Dharma du Sublime Éveillé
Illumine ce monde 
Comme la lune émergeant des nuages.

Le Bouddha, Dhammapada, XXV, 382. 












samedi 8 mars 2014

La vision juste de tous les phénomènes

Tous les phénomènes conditionnés sont impermanents.
Une fois que l’on voit cela par la sagesse,
On est dégoûté de la souffrance.
Ceci est le sentier de la pureté.

Tous les phénomènes conditionnés sont souffrance.
Une fois que l’on voit cela par la sagesse,
On est dégoûté de la souffrance.
Ceci est le sentier de la pureté.

Tous les phénomènes conditionnés sont vides d’un Soi.
Une fois que l’on voit cela par la sagesse,
On est dégoûté de la souffrance.
Ceci est le sentier de la pureté.


Le Bouddha, Dhammapada, 277-279.